B. Divers procédés sont mis en oeuvre pour embellir le produit.

                              

  Voici un des premiers spots publicitaires que l’entreprise Ferrero a créé. Ici, un petit garçon, en bonne santé, ni gros ni maigre, refuse de grandir. Mais sa mère insiste sur le fait qu’un garçon pour grandir doit absorber du calcium, des protéines, du magnésium, et celui-ci refuse chacun de ces nutriments, il ne veut que du NUTELLA. Ainsi, le Nutella apparait comme une solution puisque le garçon aime cette pâte à tartiner qui regroupe tous les nutriments indispensables à la croissance d’un enfant. Cette publicité met en avant les valeurs nutritionnelles du Nutella qui rendent le produit indispensable puisqu’il est représenté comme un acteur de la croissance de l’enfant. Le spot publicitaire ne dure que quelques secondes et la musique ne capte pas particulièrement l’attention, elle est très simple donc à travers cette publicité l’entreprise Ferrero cherche à véritablement faire vendre le produit en le mettant réellement en valeur c’est à dire en accentuant sur son coté indispensable et non en influençant le spectateur.

 
                               
  Sur ce second spot publicitaire crée en 1997 par l’entreprise Ferrero, deux enfants sont présents une fille et un garçon. La fille se livre à une activité studieuse, elle semble être en train d’étudier ses cours puisqu’elle est face à un ordinateur et de nombreux livres se trouvent sur le bureau sur lequel elle est. Le garçon, lui, se livre à une activité plus sportive puisqu’il est en train de nager. À la fin du spot publicitaire les deux enfants se retrouvent avec leur parents autour d’une assiette dans laquelle se trouvent des tartines de Nutella. Mais sur ce spot publicitaire qui ne dure que quelques secondes, les enfants ne sont pas les acteurs principaux, en effet le Nutella occupe une bien plus grande place, visible dès les premières secondes. Les constituants principaux du Nutella sont également mis en valeur, les noisettes et le lait apparaissent alors comme le mélange parfait pour pouvoir penser et se dépenser.

L’image de fin représente également un pot de Nutella accompagné d’une tartine de Nutella, avec de petites marguerites qui donnent un air plus campagnard à la pate à tartiner. Ces marguerites sont un élément d’apparence anodin mais en réalité qui influence énormément le spectateur puisqu’il rappelle le coté convivial de la campagne et donc du Nutella qui permet de rassembler toute la famille pour le gouter ou le petit déjeuner par exemple. Cette idée est accentuée par les enfants qui retrouvent leur parent après s’etre livré à leurs activités autour de plusieurs tartines de Nutella. Le fait que des adultes soient présents dans la publicité rappelle que le Nutella n’est pas destiné seulement aux enfants, et cela encourage la consommation des adultes puisque ce sont souvent les adultes les plus reticents à la consommation du Nutella.

L’aspect convivial présent dans ce spot publicitaire est une nouveauté, on remarque, en effet une grande évolution entre le premier spot publicitaire dans lequel le Nutella apparaissait comme un élément indispensable seulement à la croissance de l’enfant, la maman ne consommait donc pas de Nutella et celui-ci dans lequel les parents sont aussi consommateurs. Ici, le slogan est bel et bien défini du début à la fin «MIEUX POUR PENSER ET SE DÉPENSER» les noisettes et le lait semblent être les éléments qui permettent cette action sur l’individu. Les noisettes sont ainsi mise en valeur comme un aliment «magique» puisqu’elles font parties des secrets de fabrication qui rendent le Nutella si bon, en effet «Ferrero achète directement les fèves de cacao au Ghana et en Côte d’Ivoire et les torréfie à Alba, en Italie» explique le directeur de L’usine Normande Jean-Michel Ollivier.

Ce slogan est illustré par les enfants, qui l’un pense et l’autre se dépense, ceci montre encore une fois une nette évolution entre le premier spot publicitaire qui donnait au Nutella la seule fonction de «GRANDIR» et seuls les nutriments étaient rappelés, là les réels constituants sont rappelés et le Nutella a une fonction aussi bien scolaire (penser) que sportive (se dépenser).
Par contre la musique reste la même, douce, calme, qui n’agit pas sur le spectateur puisqu’elle est relativement neutre.
Les enjeux de l’entreprise Ferrero semblent d’avantage définis sur ce second spot publicitaire, même si seuls les éléments visuels sont exploités.

           

  Sur ce 3e spot publicitaire, crée en 2011, non pas des enfants mais des adolescents et jeunes adultes sont présents et occupent la totalité de la durée du spot publicitaire. Un homme mettant un t-shirt trop petit est présent au début pour illustrer le message «un jour on devient grand...»,  puis un jeune homme et une jeune fille dansent ensemble pour illustrer «On veut bien jouer avec les filles», ensuite deux adolescentes sont en train de faire les boutiques et l’une d’entre elles trouve un beau haut pour illustrer «On cherche d’autres trésors», une autre jeune fille écrit un sms en étant au bureau pour illustrer «On a d’autres jouets». Pour enfin se retrouver tous ensemble autour d’une table, avec des tartines de Nutella au milieu. La description de ce que contient le Nutella se fait à la fin (pour qu’on s’en souvienne) «des noisettes, du lait, du cacao justement dosé» et la publicité prend fin sur ces mots «Nutella, il en faut de l’énergie pour s’élancer de la vie».

Tout au long du spot publicitaire, cette phrase finale est illustrée par tous ces jeunes autrefois enfants qui deviennent grands, le fait de représenter des adolescents, jeunes adultes à la place des enfants est une manière de montrer que le Nutella n’est pas seulement destiné aux enfants, mais aussi aux jeunes qui ont encore une âme d’enfant. En effet on les voit s’occuper comme des enfants tout au long de la publicité mais à des jeux différents, l’une sur son portable alors qu’autrefois elle était avec ses poupées, une autre en train de chercher des vêtements alors qu’autrefois elle cherchait d’autres trésors.

Ces grands à l’âme d’enfant se doivent d’apprécier le Nutella comme lorsqu’ils étaient enfants. C’est pourquoi le fait de ne pas représenter des enfants n’apparait pas non plus comme une véritable nouveauté puisqu’ils ont encore leur âme d’enfant.
À la fin, les noisettes comprises dans le Nutella sont mise en valeur pour rappeler encore une fois la «magie» des noisettes présentes dans la pâte à tartiner. Et une nouveauté, le nutella apparait au centre de la table avec des fruits, du jus d’orange et du pain c’est une manière de rappeler que le Nutella ne doit pas se manger seul puisqu’il fait grossir mais aussi de donner envie d’en manger des le petit déjeuner, et de constituer une table aussi bien garnie.
La musique nommée «Glorious» contrairement aux publicités précédents se retient facilement, et représente aujourd’hui très bien le produit. Dans ce spot publicitaire, le message est le même que dans le premier spot publicitaire : Le Nutella aide à grandir. Pourtant le spectateur a tendance à être d’avantage influencé par ce second spot qui est plus expressif, le fait qu’il y ait beaucoup de jeunes permet au spectateur de s’identifier à chacun d’entre eux, celle qui utilise son portable par exemple.

La firme mise aujourd’hui d’avantage sur la campagne de publicité dont les enjeux sont aujourd’hui très important puisque tout le monde connait le Nutella mais que tout le monde n’en mange pas, donc ceci permet d’encourager enfants, parents, personnes âgées à manger cette fabuleuse pâte à tartiner qui n’apparait pas nocive pour la santé.

(Dans les premières publicités, seuls des enfants sont présents, puis des adultes apparaissent et dans les dernières publicités des personnes âgées sont présentes. Ceci accentue sur le fait que le Nutella est un produit comestible pour tous et non destiné exclusivement aux enfants)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site